Association Bruneval 42

Histoire & Mémoire

L’association Bruneval 42 – Histoire & Mémoire a été fondée en mai 2010 sous les statuts de la loi de 1901. Elle est l’héritière directe du Musée Itinérant de la Seconde Guerre mondiale en Normandie, créé par André Haraux en 1971. Celui-ci est à l’origine du monument de Bruneval inauguré en 1975, ainsi que l’escalier Charles De Gaulle (1977). Cette association a également organisé toutes les commémorations depuis 1971, dont le quarantième anniversaire en 1982, auquel ont participé le Président François Mitterrand et le Prince Charles d’Angleterre.

Lors de la dissolution de cette dernière en 2010, son Président Roger Laborde et son vice-président, Jean-Claude Pigny, ont souhaité transmettre le devoir de mémoire du raid de Bruneval à une nouvelle génération de passionnés. L’association s’est d’abord appelée « André Haraux – Histoire & Mémoire », puis « Bruneval 42 – Histoire & Mémoire ».

L’association à pour principale finalité d’organiser la commémoration annuelle du raid britannique de Bruneval le dernier dimanche de février. Celle-ci se fait en étroite collaboration avec les municipalités de Saint-Jouin-Bruneval et La Poterie-Cap d’Antifer, la Royal British Legion in Normandy et la Bruneval Company  du 2ème Bataillon parachutiste britannique, basé à Colchester, Essex. Elle organise une manifestation exceptionnelle au mois de juin tous les 5 et 10 ans. L’association gère également tous les contenus, textes, photos, cartes, présentés sur le Mémorial de Bruneval.

L’association a également pour vocation d’organiser des conférences, des expositions et des manifestations, voyages, publications à caractère historique, culturel et pédagogique, relatifs à la seconde guerre mondiale, seule ou en partenariat avec des institutions publics ou privées. L’association souhaite ainsi partager une mémoire européenne et transmettre des valeurs de civisme, de respect, de solidarité, d’engagement et de courage aux jeunes générations. Ces projets s’inscrivent dans une démarche d’ingénierie mémorielle.

Plus profondément, Bruneval 42 inscrit ses actions dans le cadre du « tourisme de mémoire » (territoire ouest) et se propose de poser des jalons sur les « chemins de mémoire » en Haute-Normandie, dont le Mémorial de Bruneval constitue déjà une première étape. Cette valorisation du patrimoine historique de la Seconde Guerre mondiale permettra ainsi la connexion logique entre la Haute et la Basse-Normandie et plus largement entre tous les territoires qui ont constitué la ligne de front entre 1940 et 1944 : de la Bretagne à la Somme, en passant par la Haute et Basse Normandie, ainsi que les côtes de l’Angleterre. L’association milite également pour intégrer la bataille du Havre (Opération Astonia, 10 septembre 1944) comme marqueur de la fin de la bataille de Normandie, plutôt que l’encerclement des troupes allemandes par les Alliés de la poche de Falaise le 21 août 1944.